La poésie des origines

La poésie des origines

La découverte du thé reviendrait à Shen Nong, le père de l’agriculture et de la médecine, la divinité à tête de bœuf qui régna en Chine vers 2737 av. J.-C. Cet empereur possédait un ventre transparent lui permettant d’observer l’action des plantes sur son organisme.

Un jour, il se reposait au pied d’un arbre, quelques feuilles se seraient détachées de l’arbre et seraient tombées dans l’eau frémissante qu’il avait préparée. Il les trouva délicieusement énergisantes et détoxifiantes, et aperçut ses bienfaits sur la santé.

La première infusion du thé était née.

Shen Nong